Étiquette : IDEA

HYMOOV – pyrogazéification de déchets de bois

IREMIA

le Business des “énergies renouvelables” et des déchets poursuit sa route et veut s’installer à Montoir de Bretagne en se parant de la couleur verte.
On aimerait bien qu’il soit soucieux de la santé environnementale, des risques industriels et de la qualité de l’air.

Quand on lit le document de l’ADEME sur la pyrogazéification de déchets hétérogènes..
dans l’attente de clarification de HYMOOV, il y a de quoi s’inquiéter.

Certes l’entreprise cible le bois de classe B qui pose quand même des problèmes  ..

source une thèse très intéressante : https://hal.univ-lorraine.fr/tel-01748532/document

L’ADEME dispose de plusieurs pages https://www.ademe.fr/expertises/dechets/passer-a-laction/valorisation-energetique/dossier/pyrolyse-gazeification/principes-pyrolyse-gazeification

et alerte sur l’absence de transposition d’une directive européenne

A noter la formulation “si les gaz issus de ce traitement thermique des déchets sont purifiés au point de n’être plus des déchets” 

L’industriel apportera-t-il bien la preuve qu’il y a purification ? 
Le préfet accordera-t-il des dérogations ?

 

Nitrate d’Ammonium – Yara

Yara produit 1200 tonnes de nitrate d’ammonium par jour !!    En 3 jours on dépasse Beyrouth

On notera l’intervention de la DREAL qui précise que pour que cela explose, il faut un incendie “déclencheur” .

Il ne précise pas qu’il y a à côté ELENGY, filiale d’ENGIE, qui gère un terminal méthanier
capable de stocker plus 1 00 000 m3 de gaz naturel liquéfié GNL

De plus,  les pompiers – notamment ceux de Vendée – soulignent la dangerosité  de la proximité  gaz liquéfiés / nitrate d’ammonium et la présence d’acide.

 

 

Yara manipule de grandes quantités d’acide nitrique, qui – de plus, – est mal confiné si l’on regarde la mise en demeure de 2016.

Vu le covid-19, on peut craindre que les travaux ne soient pas encore achevés.

Voir aussi les pollution de l’air et de l’eau et les amendes ridicules associées aux mises en demeure :

YARA – Montoir de Bretagne

IDEA Services Vrac de La Barillais

Mise en demeure d’IDEA Services Vrac
pour éviter un nouveau Lubrizol
à La Barillais ?

Source : Arrêté préfectoral du 27 janvier 2020 mettant en demeure la société IDEA SERVICES VRAC de se conformer à la réglementation concernant les mesures de maîtrise des risques (MMR) .

 

Manifestement , fin 2019, le site n’était pas en mesure de maitriser correctement le risque Incendie :

visite virtuelle ( 2014-2015) > 50 000 tonnes de stockage de  vrac alimentaire & engrais

 

Particules fines à proximité du Port

Air Pays de Loire a réalisé en 2013

une étude de 56 pages qui donne des indications sur les particules fines émises à proximité du Ville-Port

AIRPL 2013 rapport particules_Saint-Nazaire – Ville Port

Constats :

1) Des dépôts de particules issus de chargement/déchargement de blé et de tourteaux de tournesol (page 6)

Une vidéo du Groupe IDEA vante les capacités de son centre logistique installé le long du bassin de Penhoët, capable de stocker à plat 40000 tonnes de blé / tournesol , 10000t dans le silo à 12 cylindres et avec  170 000t en prestations in situ de CARGILL.

Le lecteur curieux pourra rechercher les “poussières” en suspension et les oiseaux dérangés dans leur digestion ;-).

Javascript doit être activé pour visualiser la Vidéo !

2) Durant la période de mesures, des fréquents dépassements du seuil d’informations – 1 fois tous les 4 jours –  et même un franchissement du seuil d’alerte pour les particules fines PM2.5 et PM10 ( page 7)

Ces dépassements étaient corrélés à des épisodes de pollution, mais surtout avec les dépôts de  particules issues de (dé-)chargements de bateaux.

 Ce qui conduit Air_PdL à recommander la mise en place d’un suivi des PM2.5  et PM10

A noter la page 15 qui donne une liste impressionnante des sources potentielles de particules fines réalisée avec la DREAL :

Les effets sanitaires des particules fines

Leur rôle a été montré dans des atteintes fonctionnelles respiratoires , l’asthme, les décès pour cause cardio-vasculaire ou respiratoire. Certaines véhiculent des HAP (hydrocarbures Aromatiques Polycycliques) dont certains sont cancérigènes.

Epidémies d’asthme associées à des (dé-)chargement de céréales, de soja.

Le rapport cite des études dont la 2eme mentionne des réductions d’émissions par l’emploi de certains filtres. A creuser !

Rappel – Santé de la CARENE

Le rapport 2019 de l’Observatoire  Régional de la Santé indique page 88 :

“une plus grande fréquence des hospitalisations en court séjour pour asthme parmi les enfants de 1-17 ans de la Carene ,
+ 39 % par rapport à la moyenne nationale”.