Étiquette : YARA

Les petites poussières de YARA

YARA , est le 1er émetteur de poussières du département selon le Préfet.

Une double question me turlupine.

Dès au moins la publication d’un rapport de 2008, YARA et l’état, savent que 100% des poussières émises par la tour de prilling sont submicroniques ( < 1 millième de millimètre = 1µ) et que les vents dominants sont sud-ouest et nord-est.

Pourquoi a-t-on décidé de mesurer seulement les poussières PM2.5 – dites particules très fines- sur le site de la CAMEE situé plutôt vers le nord-nord-ouest de l’usine ?

Pourquoi n’a-t-on pas mis en place aussi un capteur de Particules Ultrafines (0,01 à 0,1 μm) ?

Pourquoi n’a-t-on pas mis le capteur dans la station BOSSENES ou AMPERE de Donges qui sont sous les vents dominants de sud-ouest ?

 

Le rapport de mesures de 2008 confirme que Bossènes est bien la station “dans le vent”

Une réponse possible :  YARA ne souhaitait sans doute pas obtenir un prix d’innovation dans le suivi et l’amélioration de la qualité de l’air.

En revanche, il a décroché le prix Pinocchio 2020

Nitrate d’Ammonium – Yara

Yara produit 1200 tonnes de nitrate d’ammonium par jour !!    En 3 jours on dépasse Beyrouth

On notera l’intervention de la DREAL qui précise que pour que cela explose, il faut un incendie “déclencheur” .

Il ne précise pas qu’il y a à côté ELENGY, filiale d’ENGIE, qui gère un terminal méthanier
capable de stocker plus 1 00 000 m3 de gaz naturel liquéfié GNL

De plus,  les pompiers – notamment ceux de Vendée – soulignent la dangerosité  de la proximité  gaz liquéfiés / nitrate d’ammonium et la présence d’acide.

 

 

Yara manipule de grandes quantités d’acide nitrique, qui – de plus, – est mal confiné si l’on regarde la mise en demeure de 2016.

Vu le covid-19, on peut craindre que les travaux ne soient pas encore achevés.

Voir aussi les pollution de l’air et de l’eau et les amendes ridicules associées aux mises en demeure :

YARA – Montoir de Bretagne

YARA – 2020 – le préfet chatouille YARA

suite de l’article de février 2020

YARA – Montoir de Bretagne

Quelques arrêtés ont été pris en juin :

2020-06-19_AP YARA_liquidation astreinte

2020-06-19_AP YARA_astreinte

dont une mise en demeure pour les poussières

2020-06-19_APMD Yara emissions poussieres

Après 17 ans de non-respect de l’arrêté de 2003, le préfet donne encore 12 mois

et pendant ce temps,
la santé des habitants de la région de Saint-Nazaire est perturbée …
par tous ces polluants … cf https://pollution.ott.fr/anses-air/

 

YARA – AMBES ( Gironde)

YARA n’est pas (encore) exemplaire !

Le fabricant d’engrais vient de recevoir – le 2 janvier 2020 – une mise en demeure émise par la préfète de Gironde pour des manquements dans les processus visant à éviter la prolifération des légionelles.

source : APMD 02 01 20.pdf

Plus intéressant, un arrêté  PC du 26-12-2019.pdf  à destination de YARA – AMBES des prescriptions complémentaires relatif à la gestion de situation incidentelles ou accidentelles impliquant des installations classées.

En clair, l’application de l’avis du 9 novembre 2017 qui prévoit que les sites SEVESO à risque doivent être capables d’identifier les substances dangereuses qui pourraient s’être échappées en cas d’incident.

C’est sans doute une conséquence de l’incendie de Lubrizol. le préfet44 avait imposé ce point mais Lubrizol n’avait pas préparé grand chose, vu que c’est Air-Pays de Loire qui a fait les analyses d’air avec les pompiers.

 

https://aida.ineris.fr/consultation_document/40191

 

L’arrêté pris fin décembre 2019 pour AMBES montre bien que des substances très dangereuses peuvent être émises (pas seulement NOx et NH3) .

Il serait intéressant de savoir si le POI de YARA Montoir-de-Bretagne a intégré de telles prescriptions et si elles sont déjà opérationnelles !?

 

YARA – Montoir de Bretagne

Pollution par les poussières

Le préfet annonce clairement que YARA est le plus gros pollueur de la région pour les poussières et qu’en plus il ne respecte pas les valeurs limites fixées par l’arrêté d’exploitation de 2003 !

Source :  arrêté du 19-12-2019
http://www.loire-atlantique.gouv.fr/content/download/39841/266957/file/2019-12-18_APC.pdf

Selon le Rapport_YARA_2016 ammonium de Air-Pays de Loire – page 8 -, c’était 248 tonnes de poussières totales (TSP) par an en 2015 en plus des 422 tonnes d’Ammoniac (NH3) émises dans l’atmosphère.

L’arrêté exige des mesures des concentrations de PM2.5 – en continu

Ces mesures sont-elles faites par YARA ou par Air Pays de Loire ?
A ce jour, cette station “le Camé” n’est pas visible sur la carte des stations de Air-Pays de Loire .
Près de 2 mois après la publication de l’arrêté , il n’y a pas encore eu de publication  du taux de PM2.5!!

 

Deux mises en demeure dans la maitrise des risques
et dans le traitement des eaux.

 

AP de MED du 24 10 2019 Mesures de Maitrise des Risques

La liste exhaustive des Mesures de Maitrise des Risques  ( MMR)
identifiés dans l’étude des dangers devait être donnée au plus tard le 24 novembre 2019.

D’ici le 30 juin 2020, chaque MMR devra avoir été contrôlée.

AP de MED du 24 10 2019 traitement eaux industrielles

Des manquements graves à corriger dans les 12 mois !

à suivre fin mars 2020

Le confinement de l’atelier de l’acide nitrique doit opérationnel au plus tard le 31 mars 2020.

 

http://www.loire-atlantique.gouv.fr/index.php/Politiques-publiques/Environnement/Installations-classees-ICPE2/Installations-industrielles/Societe-YARA-France-a-Montoir-de-Bretagne