Catégorie : Santé

2019-2023 cancers dans la CARENE

Le registre des cancers a publié une mise à jour
relative aux sur-incidences des cancers
par commune
et par type.

Principaux points pour Pornichet :

Pornichet est toujours leader des cancers Féminins, tous cancers confondus
passe de 1,14* à 1,13*.
On n’identifie pas dans le tableau les types de cancers concernés (colon-rectum, poumon, mélanome)
(absence d’astérisque = incertitude statistique) .

Pornichet  est en 2me position ex-aequo des cancers masculins, tous cancers confondus
avec 1.15* alors que c’était 1,07

Pornichet est leader  incontesté pour la Prostate avec 1,18*

En 2019, il y avait une sur-incidence “non fiable” pour les Femmes  sur les poumons .. ça a baissé
Concernant les Mélanomes H ou F, cela ne semble pas avoir changé . 

Les informations relatives à la Mortalité (SMR) sont données page 41, mais uniquement au niveau de la CARENE dans son ensemble. On y voit qu’il n’y a pas de surmortalité particulière pour la prostate et donc il est raisonnable de penser que Pornichétins sont des adeptes du dépistage associé.

SMR (Mortalité) au niveau CARENE – pas de détail par commune

Source  : page 43/47 de https://www.registre-cancers-44-85.fr/wp-content/uploads/2023/10/2023_RegistreCancersLAV_CARENE_VF.pdf

Pour les agglomérations du département,
dont CAP ATLANTIQUE , voir la page 44

 

Surmortalité prématurée de 42% – en hausse de 5% par an

Annonce du 18 octobre 2023 par l’observatoire régional de Santé(ORS)

La surmortalité prématurée (avant 65 ans) dans Saint-Nazair comparativement à la moyenne nationale s’élève à 42%, alors qu’elle était de 38%, deux ans auparavant.
soit une “inflation mortelle” de 5% par an.

La surmortalité prématurée – avant 65 ans – comparativement à la moyenne nationale
avait été calculée par en 2019 = 38%

42% – 38% = 4%   soit  10.52 % sur 2 ans    en effet (42-38)/38 sur 2 ans  donne = 5.2% sur un an

Le taux standardisé est calculé sur 5 années . 
En 2019 ont été considérées 2011-2015, En 2023 c’est 2013-2017

à comparer à

Détails  sur la page https://polltion.ott.fr/sante-cancers/

en sus du Chrome VI, de l’Arsenic à Méan-Penhoët et à Montoir de Bretagne

Merci à Presse Océan , Première page et page 8

De l’arsenic dans des puits privés de Méan Penhoët
10 fois plus qu’autorisé dans l’eau potable… inutilisable
Quelle est l’étendue de cette pollution ? qui savait ?
Quelle origine ?
Peut-on dépolluer ?

 

et à Montoir de Bretagne ?

Dans deux puits, on trouve aussi de l’Arsenic, au delà du seuil de potabilité, mais aussi de l’Aluminium,  Manganèse, du Nickel et du Plomb !